ACTUALITES — 12 octobre 2016

afficheantipodes

18 ans déjà que perdure ce beau festival dont j’ai à cœur de vous parler chaque année et qui remplit pleinement le rôle intrinsèque d’un festival: faire découvrir de nouveaux talents et un cinéma, souvent méconnu, venu d’ailleurs.  Au programme,  un festival qui a lieu dans la belle ville de Saint-Tropez du 10 au 16 octobre, une semaine de films australiens et néo-zélandais avec même un passage en Nouvelle Calédonie et au Vanuatu, proches voisins du pacifique Sud.  Comme l’annonce le président du festival, Bernard Bories,

« Le cinéma des Antipodes vous conduira sur les routes avec « Looking For Grace », « Last cab to Darwin » ou encore grâce au nouveau thriller d’Ivan Sen à « Goldstone », en terre aborigène. Mais la ville sera présente tout aussi bien avec le néo-zélandais « The Great Maiden’s Blush » qu’avec l’australien « Pawno », incursion au cœur d’un quartier de Melbourne atypique ou l’exubérant « Ruben Guthrie » et son Sydney pour créatif publiciste en quête de rédemption. Et avec la série « Cleverman »  nous irons même errer dans un Sydney du futur.   Tous les genres se croiseront : comédie, western, drame, « The Dressmaker » englobe tout cela avec sa flamboyance, ses robes excentriques, ses rire aux éclats, et le succès phénoménal qui en a suivi en Australie. Mais l’étrange, voire le perturbant sera aussi là avec « Target Fascination », tout comme le film de guerre et le cinéma d’animation à travers « 25 April ». Comédie presque musicale, « UnIndien » nous promène dans un Sydney en pleine fête des couleurs et « Alex and Eve » dans celui de la communauté Grecque et Libanaise. Nous célébrerons aussi le vingtième anniversaire du classique australien « Shine » en avant-première de sa ressortie prévue en décembre.  Mais d’autres avant-premières vous attendent telle « Tanna » (sortie en salle le 16 novembre 2016) ou encore le documentaire « That Sugar Film », l’un des grands succès surprise du box-office australien (Sortie premier semestre 2017).  Parmi les autres documentaires, « Putuparri and the Rainmaker » et « The Redfern Story » nous entraîneront au cœur du monde et de la culture aborigène tandis que « Embrace » et son énergique réalisatrice nous diront d’aimer notre corps tel qu’il est et non tel qu’il est représenté dans les magazines de mode.  Autre univers avec « Frackman », celui de Dayne Pratzky un homme tranquille qui va devenir un activiste en lutte contre les multinationales du Gaz. Quant à « Vincent, La vie et la mort de Vincent Van Gogh », il sera l’occasion de rendre hommage au réalisateur Paul Cox venu à Saint-Tropez en 2000 avec son film « Innocence ».   Bien sûr vous retrouverez la section Antipodes Juniors et notamment la compétition de courts métrages des antipodes dont le jury est constitué de près de 150 lycéens, qui devront choisir le meilleur court métrage des antipodes et attribuer le 15ème Prix Nicolas Baudin. Un public scolaire qui pourra aussi profiter de notre traditionnelle exposition salle Despas qui mettra à l’honneur la faune et la flore de Nouvelle-Zélande grâce aux sublimes photos de Sabine Bernert qui a déjà rendu hommage à nos amis les bêtes à travers de nombreuses expositions et livres dont le superbe « Géniale Nature, biomimétisme ».               Alors rendez-vous le lundi 10 octobre pour notre ouverture 2016 où nous partirons en Inde, enfin à Sydney dans la communauté indienne, avec une belle comédie de Anupam Sharma « Unindian » ou la rencontre improbable entre un grand blond australien et une mère célibataire d’origine indienne. Drôle et coloré, c’est un hymne à l’amour, la tolérance et la richesse de la diversité.  « 
 
Je vous recommande notamment « Tana » qui était également en lice au Festival du Film Romantique de Cabourg, mon coup de cœur du festival. Tanna de Bentley Dean et Martin Butler qui nous emmène en plein Pacifique, sur une petite île recouverte d’une luxuriante jungle et dominée par un volcan en activité. La tribu des Yakel y rejoue une histoire vraie venue de leur passé, une histoire faite d’amour, de fidélité et de renoncement. La justesse des interprètes est sidérante. Les images sont d’une beauté à couper le souffle. La musique procure un souffle épique à l’ensemble. L’histoire, celle d’un amour impossible, est tragique et bouleversante. Hymne à la liberté, à la nature, ce film aux accents de Roméo et Juliette, plus qu’un coup de cœur est un coup au cœur.

tanna

Le jury est présidé par Brendan Cowell et composé de Alexia Barlier, Muriel Combeau, Aurélien Recoing, Yann Samuell.

  • ALEX AND EVE – Peter Andrikidis | Clôture
  • CLEVERMAN – Wayne Blair
  • GOLDSTONE – Ivan Sen | Compétition
  • LAST CAB TO DARWIN – Jeremy Sims | Compétition
  • LOOKING FOR GRACE – Sue Brooks | Compétition
  • PAWNO – Paul Ireland | Compétition
  • RUBEN GUTHRIE – Brendan Cowell
  • SHINE – Scott Hicks
  • TANNA – Martin Butler & Bentley Dean
  • TARGET FASCINATION – Dominic Pelosi
  • THE DRESSMAKER – Jocelyn Moorhouse | Compétition
  • THE GREAT MAIDEN’S BLUSH – Andrea Bosshard & Shane Loader | Compétition
  • UNINDIAN – Anupam Sharma | Ouverture
  • 25 APRIL – Leanne Pooley

Les courts-métrages en compétition

LE PRIX BAUDIN

Créé dans le cadre de la commémoration du Bicentenaire de la découverte des Terres Australes menée à  l’époque par le Commandant Nicolas Baudin, le Prix Nicolas Baudin est destiné à récompenser un court métrage  australien ou néo-zélandais. Il est décerné cette année par un jury  composé de classes de lycées de la région dont le Lycée du Golfe de Saint-Tropez. Un ou plusieurs parrains,  professionnels du cinéma et de l’audiovisuel, seront amenés à les côtoyer. C’est l’opportunité pour ces lycéens d’un travail en profondeur sur le cinéma de demain mais aussi un retour enrichissant pour les réalisateurs des  antipodes.


 

PROGRAMME 1 – 107 min / VOSTF

  • Bluey de Darlene Johnson (14′)
  • The Kangaroo Guy de Joel Loxton (15′)
  • Blue Mist de Pauline Findlay (13’)
  • The Couple de David White (08’)
  • Foal de Vanessa Gazy (24′)
  • Whoever was using this bed de Andrew Kotatko (21’)
  • Grounded de Luke Wissell (09’)
  • Hiccup de Gerald Lepkowski (03’)

PROGRAMME 2 – 85 min / VOSTF

  • Rain de Malina Mackiewicz (05′)
  • Madam Black de Ivan Barge (11’)
  • Midnight Poetry d’Emilie Boyard (14′)
  • The Flying Adventures of Amelia de Pepi Kokab (14′)
  • Oink de David White (10’)
  • Empathy is the Devil de Carey Ryan (13’)
  • Fish and chicks d’Elise McLeod & Julie Grumbach (18′) – HC

En présence de plusieurs des réalisateurs ou producteurs ou comédiens dont Gerald Lepkowski et Elise McLeod.

EXPOSITION

expo2016

Salle Jean Despas, Place des Lices du 10 au 16 octobre 2016, seront exposées les photographies de Sabine Bernert en présence de l’artiste. Aotearoa, Nouvelle-Zélande – Les protecteurs de l’arche perdue Sabine Bernert, Auteur, Photographe, Conférencière – www.sabinebernert.fr

ACTUALITE MUSIQUE

BAD REPUTATION, le label du rock et du Rock des Antipodes

Toujours disponibles les CD de : Rock des Antipodes / Rock des Antipodes 2 / Rock des Antipodes 3 / Rock des Antipodes 4 / Ohh La la /  Dirt River Radio et de plein d’autres à découvrir sur le site : www.badreputation.fr et chez tous les bons disquaires.

rda2016

Rock des Antipodes 5

Pour ce cinquième volume du Rock des Antipodes, le festival a voulu faire un clin d’œil appuyé au cinéma australien. Ainsi, vous trouverez trois compositions qui ont valu à ces dernières de figurer parmi les bandes originales des films de Jane Campion (Put A Spell On You -The Angels- « Holy Smoke »), de Yahoo Serious  (Ride -Mental As Anything- « Reckless Kelly ») et Daniel Armstrong (Can’t Stop -The Mercy Kills- « Murderdrome »). Vous y trouverez aussi un coup de pouce à de nouveaux groupes (Cicada, A Gazillion Angry Mexicans,  Dellacoma…) et  quelques sommités australiennes (Mental As Anything et Buffalo où officiait Pete Wells, le bassiste du futur Rose Tattoo…). On notera cette année quelques incursions dans le Rock 70’s avec Goanna, Buffalo et Markus Hook Roll Band, ainsi que les poulains de l’écurie Bad Reputation (Guzzler, Ragdoll, Cherry Grind, The Mercy Kills, Shadowqueen …).

CONCOURS

schaming

schaming3

En bonus, pour les lecteurs de ce blog, je vous propose de gagner ce splendide bijou particulièrement élégant et raffiné,  offert par la bijouterie Schaming, partenaire du festival. Retrouvez le règlement du concours, dès demain, sur mon site Inthemoodforhotelsdeluxe.com.

schaming2

Pour en savoir plus:

Le site officiel du festival

Le compte twitter : @cineantipodes

La page Facebook: https://www.facebook.com/pages/Festival-des-Antipodes/154986071182472

Le compte Instagram: @festivaldesantipodes

 


 

ACTUALITE  DVD

vigil

 

Vigil

Pour la première fois en DVD « Vigil » de Vincent Ward en copie remasterisée, le premier film du réalisateur de « Cœur de métisse » et de « Au-delà de nos rêves », un voyage au cœur de l’enfance et de la Nouvelle-Zélande.

 

Découvrez l’un des plus grands classiques du cinéma néo-zélandais « Vigil » de Vincent Ward. Un chef-d’œuvre, accompagné de bonus inédits : « La genèse de Vigil, interview du réalisateur, du producteur et de la comédienne principale 30 ans après » (45’), « Vigil et le cinéma néo-zélandais » (5’), « In Spring One Plants Alone » de Vincent Ward (45’).
En vente dans toutes les bonnes boutiques de la FNAC à amazon.fr

 

 

Synopsis : Toss est une jeune fille solitaire qui vit aux confins d’une vallée isolée, une vallée entourée de
montagnes majestueuses, drapée dans la bruine et la brume. Après la mort accidentelle de son père,
un chasseur, auquel sa mère n’est pas insensible, apparaît dans leur entourage. Toss, plongée dans
un monde entre réalité et fantaisie, décide de l’expulser.
Un film à la beauté magique, sombre et lumineuse.

 

Articles liés à celui-ci:

Share

About Author

Sandra Mézière

Blogueuse et romancière. Passionnée, avant tout. Surtout de cinéma et d'écriture. Diplômée en droit, sciences politiques, médiation culturelle (mémoire sur le cinéma avec mention TB) et d'un Master 2 professionnel de cinéma. 15 fois membre de jurys de festivals de cinéma (dont 10 sur concours d'écriture). 21 ans de pérégrinations festivalières. Blogueuse depuis 13 ans. Je me consacre aujourd'hui à ma passion, viscérale, pour le cinéma et l'écriture par l'écriture de 7 blogs/sites que j'ai créés ( Inthemoodforfilmfestivals.com, Inthemoodforcinema.com, Inthemoodfordeauville.com, Inthemoodforcannes.com, Inthemoodforhotelsdeluxe.com, Inthemoodforluxe.com... ), de romans, de scénarii et de nouvelles. en avril 2016, a été publié mon premier roman au cœur des festivals de cinéma, aux Editions du 38: "L'amor dans l'âme". Pour en savoir plus sur mon parcours, mes projets, les objectifs de ce site, rendez-vous sur cette page : http://inthemoodforfilmfestivals.com/about/ et pour la couverture presse sur celle-ci : http://inthemoodforfilmfestivals.com/dans-les-medias/ . Je travaille aussi ponctuellement pour d'autres médias (Clap, Journal de l'ENA, As you like magazine etc) et je cherche également toujours à partager ma passion sur d'autres médias. Pour toute demande (presse, contact etc) vous pouvez me contacter à : inthemoodforfilmfestivals@gmail.com ou via twitter (@moodforcinema, mon compte principal: 5200 abonnés ). Vous pouvez aussi me suivre sur instagram (@sandra_meziere).

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *