La Baule — 03 octobre 2019

Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule 2019.jpg

Désormais, à l’image du Festival du Cinéma Américain de Deauville (dont vous pouvez lire mon bilan détaillé de l’édition 2019, ici) ou du Festival de  Cannes, le rendez-vous avec le Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule début novembre (du 6 au 11 cette année) est devenu pour moi  incontournable. Ainsi, n’ai-je manqué aucune des  cinq premières éditions de ce festival qui met cinéma et musique à l’honneur et les entrelace.

baule31.png

Lors des cinq premières éditions de ce festival créé en 2014  par Sam Bobino ( qui  a aussi notamment à son actif  d’être délégué général de la Semaine du Cinéma Positif) et par le cinéaste Christophe Barratier, je vous avais fait part de mon enthousiasme pour ce nouvel évènement cinématographique et musical qui a lieu dans le décor idyllique de La Baule, entre ses palaces et sa plage mythiques bordés des célèbres pins, la majestueuse salle Atlantia et le cinéma le Gulf Stream. Ce festival et l’inoubliable et bouleversant concert de Michel Legrand  sont d’ailleurs le cadre et la toile de fond de l’une des nouvelles de mon recueil Les illusions parallèles. (Editions du 38 – 2016).

Concert de Michel Legrand La Baule.jpg

vladimir cosma.jpg

Au programme notamment des années passées : des concerts de Michel Legrand, Vladimir Cosma, Lalo Schifrin, Eric Serra, de marquantes avant-premières, de formidables master class… et un palmarès qui, à chaque fois, a récompensé des films parmi les meilleurs de l’année à l’exemple du remarquable film tunisien A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid ou encore du poignant Sauver ou périr de Frédéric Tellier.

affiche 23.jpg

affiche sauver ou périr.jpg

Le thème de cette année sera l’amour, thématique indissociable du président du jury, André Téchiné, et de l‘invité d’honneur, Gabriel Yared dont les musiques ont accompagné tant de chefs-d’œuvre du cinéma et notamment du cinéma romantique. Cinéaste de la passion amoureuse et du romanesque, le réalisateur André Téchiné compte dans sa filmographie de nombreux chefs-d’oeuvre parmi lesquels je vous recommande notamment : Hôtel des Amériques, Le lieu du crime, Ma saison préférée, Les Egarés… 

hôtel des Amériques.jpg

La sublime et poétique affiche de cette 6ème édition du festival illustre parfaitement ce thème. La mer y enlace amoureusement un homme : « Par amour pour le Cinéma, par amour pour la Musique ! ». Voici le communiqué du festival au sujet de cette affiche: « À toutes les époques et dans tous les genres cinématographiques, l’amour a trouvé sa place sur les toiles des salles obscures… Souvent, les plus beaux films de cinéma sont ceux qui racontent des histoires de coeur, car le cinéma et l’amour, c’est une longue (et souvent belle) histoire. Amour platonique, amour charnel, histoires d’amour qui finissent mal (en général) ou qui finissent bien, elles sont toutes représentées à travers le septième art. Nous avons tous en mémoire un film ou une scène précise, qui nous a ému parfois aux larmes. C’est ce sentiment universel et universellement traité sur grand écran, « L’Amour », qui sera le thème du 6ème Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule. A cette occasion, les organisateurs du festival, ont demandé à l’artiste Sebastien Dupouey (déjà auteur des affiches des précédentes éditions), de réaliser une nouvelle affiche très romantique, avec toujours la mer en toile de fond, pour mieux rappeler l’amour que porte le festival à la belle station balnéaire qu’est La Baule. Le thème de « L’Amour » présent sur cette affiche est en lien aussi avec le compositeur auquel le festival rendra hommage cette année, puisqu’il s’agit de Gabriel Yared, Oscar de la Meilleure musique de film pour « Le patient anglais ». L’artiste participera d’ailleurs à une Master Class animée par Stéphane Lerouge et se produira, entouré de ses musiciens, sur la scène du Palais des Congrès Atlantia, en clôture du festival. L’Amant , Retour à Cold Mountain, 37°2 le matin, Une bouteille à la mer, Camille Claudel, La Cité Des anges… Les relations amoureuses et passionnelles sont ainsi souvent au cœur de la filmographie de Gabriel Yared. »

Le patient anglais.jpg

Cet hommage sera rendu à Gabriel Yared l’occasion de son 70ème anniversaire et de ses 40 ans de carrière avec plus de 100 musiques de films composées essentiellement pour le cinéma. Parmi les musiques qu’on lui doit, on peut citer : Sauve qui peut (la vie) (1980), La lune dans le caniveau (1983), Hanna K. (1983), La diagonale du fou (1984), 37°2 le matin (1986), Beyond Therapy (1987), Camille Claudel (1988), Tatie Danielle (1990), Vincent et Théo (1990), La putain du Roi (1990), L’Amant (César de la meilleure musique de film en 1993), La cité des anges (1998), Une bouteille à la mer (1999), Le talentueux Mr Ripley (1999), Un automne à New York (2000), Retour à Cold Mountain (2003), Azur et Asmar (2006), Tom à la ferme (2013), Chocolat (2015), Juste la fin du monde (2016), Dilili à Paris (2018), The Happy Prince (2018), Ma vie avec John F. Donovan (2019)…

Schifrin.jpg

Gabriel Yared sera le 6ème compositeur honoré par le Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule, après Francis Lai (2014), Michel Legrand (2015), Lalo Schifrin (2016), Vladimir Cosma (2017) et Eric Serra (2018). A cette occasion il donnera un concert, lors de la Cérémonie de remise des prix du festival, au Palais des congrès de La Baule, le 10 novembre, ainsi qu’une Master Class, animée par Stéphane Lerouge, au Cinéma le Gulf Stream, le 11 novembre.

th.jpg

La 6ème édition du Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule, proposera également le 9 novembre prochain, une soirée musciale avec Pierre Richard. L’interprète du « Grand blond » sera sur la scène du Palais des Congrès Atlantia de La Baule pour vous offrir une véritable récréation musicale. Pierre Richard chantera, dansera, jouera du piano et rendra hommage à ceux qui l’ont influencé, comme Charlie Chaplin et Jacques Tati, mais aussi aux compositeurs de musique de film qui l’ont accompagné tout au long de sa vie, Vladimir Cosma, bien sûr (Le Grand blond avec une chaussure noire, La Chèvre), mais aussi Philippe Sarde (On aura tout vu) ou son ami Michel Fugain (Je sais rien mais je dirai tout, Les gentils les méchants)…  Il sera accompagné par un ensemble musical dirigé par le compositeur et pianiste Jean-Michel Bernard (Grand Prix Sacem 2017 de la musique pour l’image), ami et disciple de Ray Charles, auteur de bandes originales pour Michel Gondry, Etienne Chatiliez ou Francis Weber et à qui l’on doit déjà le mémorable concert hommage à Lalo Schifrin au Festival de La Baule en 2016. Jean-Michel Bernard sera notamment accompagné par le célèbre violoniste Laurent Korcia… et par le propre fils de Pierre Richard, le saxophoniste Olivier Defays (duo musical Blues Trottoir).

le grand blond.jpg

Cet article sera complété au fur et à mesure des annonces sur le programme de cette édition.

Pour tout savoir sur le Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule, ci-dessous les liens vers mes articles sur les précédentes éditions avec les critiques des films présentés dans le cadre du festival :

-le site officiel du festival

-Mon compte rendu de la 1ère édition du festival (2014)

la baule,festival,cinéma,musique,festival du cinéma et musique de film,in the mood for cinema,eric serra

La Baule 2014.jpg

-Mon compte rendu de la 2ème édition du festival (2015)

baule3

la baule 2015.jpg

-Mon compte rendu de la 3ème édition du festival (2016)

La Baule 2016 1.jpg

La Baule 2016 2.png

-Mon compte rendu de la 4ème édition du festival (2017)

Affiche La Baule 2017.jpg

Quelques articles sur l’édition 2018 :

affiche 2018.jpg

Critique de Sauver ou Périr de Frédéric Tellier

Critique de Ma mère est folle de Diane Kurys

Quelques bonnes adresses à La Baule :

-Mon article sur l’hôtel Barrière Le Royal Thalasso de La Baule

Royal thalasso Barrière La Baule 1.jpg

-Mon article sur l’Hermitage Barrière de La Baule

hermitage la baule.jpg

Informations pratiques :

Les Pass pour la 6ème édition du Festival du Cinéma et Musique de Film de La Baule, qui aura lieu du 6 au 11 novembre prochain, sont disponibles, dès à présent, sur internet, et au Cinéma le Gulf Stream à La Baule à partir du 19 octobre.

Retrouvez l’ensemble des informations pratiques, sur le site officiel du festival, en cliquant ici.

Share

About Author

Sandra Mézière

Blogueuse et romancière. Diplômée en droit, sciences politiques, médiation culturelle (mémoire sur le cinéma avec mention TB) et d'un Master 2 professionnel de cinéma. 15 fois membre de jurys de festivals de cinéma (dont 10 sur concours d'écriture). 22 ans de pérégrinations festivalières. Blogueuse depuis 14 ans. Je me consacre aujourd'hui à ma passion, viscérale, pour le cinéma et l'écriture par l'écriture de 7 blogs/sites que j'ai créés ( Inthemoodforfilmfestivals.com, Inthemoodforcinema.com, Inthemoodfordeauville.com, Inthemoodforcannes.com, Inthemoodforhotelsdeluxe.com, Inthemoodforluxe.com... ), de romans, de scénarii et de nouvelles. en avril 2016, a été publié mon premier roman au cœur des festivals de cinéma, aux Editions du 38: "L'amor dans l'âme" et en septembre 2016, chez le même éditeur, mon recueil de 16 nouvelles sur les festivals de cinéma "Les illusions parallèles". Pour en savoir plus sur mon parcours, mes projets, les objectifs de ce site, rendez-vous sur cette page : http://inthemoodforfilmfestivals.com/about/ et pour la couverture presse sur celle-ci : http://inthemoodforfilmfestivals.com/dans-les-medias/ . Je travaille aussi ponctuellement pour d'autres médias (Clap, Journal de l'ENA, As you like magazine etc) et je cherche également toujours à partager ma passion sur d'autres médias. Pour toute demande (presse, contact etc) vous pouvez me contacter à : sandrameziere@gmail.com ou via twitter (@moodforcinema, mon compte principal: 5400 abonnés ). Vous pouvez aussi me suivre sur instagram (@sandra_meziere).

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *