ACID FESTIVAL DE CANNES 2013 — 04 avril 2013

 

2 AUTOMNES 3 HIVERS Sébastien Betbeder France, 2013, fiction, 90′ Première mondiale •Avec Vincent Macaigne, Maud Wyler, Bastien Bouillon, Audrey Bastien, Thomas Blanchard, Pauline Etienne, Jean-Quentin Châtelain, Olivier Chantreau •Synopsis A 33 ans, Arman a décidé de changer de vie. Pour commencer il court. C’est un bon début. Amélie poursuit la sienne (de vie) et court, elle aussi. La première rencontre est un choc. La seconde sera un coup de couteau en plein cœur. [Le film commence avec un barbu déprimé qui fait un footing à Paris, parce qu’il ne sait pas quoi faire de ses journées. On pourrait s’attendre au pire. Et le pire arrive en effet. Sauf qu’on en rit beaucoup.]
AU BORD DU MONDE Claus Drexel France, 2013, documentaire, 98′ Première mondiale •Synopsis Paris, la nuit. C’est ici que vivent Jeni, Wenceslas, Christine, Pascal et les autres. Sans-abri, ils hantent trottoirs, ponts et couloirs du métro, au bord d’un monde où la société ne protège plus. Ils nous font face, ils nous parlent. [Dans un Paris de carte postale, des clochards nous parlent. De plain-pied, la caméra les filme, leur fait épouser le décor. Remisés au bord du monde, le cinéaste les ramène au centre du plan… Dans le collage qu’ose la mise en scène, entre le trivial et le sublime, entre l’indigence et la beauté séculaire, comment nous situer ?]
LA BATAILLE DE SOLFERINO Justine Triet France, 2013, fiction, 94′ / 1er long métrage Première mondiale •Avec Laetitia Dosch, Vincent Macaigne, Arthur Harari, Virgil Vernier, Marc-Antoine Vaugeois •Synopsis 6 mai 2012, Solférino. Laetitia, journaliste télé, couvre les présidentielles. Mais débarque Vincent, l’ex, pour voir leurs filles. Gamines déchaînées, baby-sitter submergé, amant vaguement incrust, avocat misanthrope, France coupée en deux : c’est dimanche, tout s’emmêle, rien ne va plus ! [Son impressionnante maîtrise du cadre et son sens précis de la mise en scène permettent à la jeune réalisatrice de mêler dans une même dynamique comédie, drame, suspens et plongée dans le réel. Elle nous livre un film touchant et juste sur notre condition d’animal social.]
BRADDOCK AMERICA Jean-Loïc Portron et Gabriella Kessler France, 2012, documentaire, 100′ / 1er long métrage Première mondiale •Synopsis Braddock, Pennsylvanie. Quelques rescapés teigneux trouvent la force de s’accrocher à ce lieu ingrat car ils ont conscience que cette infime parcelle du territoire américain porte en elle, enfouie dans le sol et dans les mémoires, les traces d’événements essentiels qui font l’histoire de leur nation. [Exploration d’un territoire qui raconte autant les prémices de l’Amérique que son évolution industrielle et économique jusqu’à la déglingue d’aujourd’hui. Qualité du filmage des lieux et beau travail sur les archives qui ont une charge fictionnelle autant qu’informative.]
C’EST EUX LES CHIENS… Hicham Lasri Maroc, 2013, fiction, 85′ / 2e long métrage Première mondiale •Avec Hassan Badida, Yahya El Fouandi, Imad Fijjaj, Jalal Boulftaim •Synopsis L’histoire de Majhoul, emprisonné en 1981 pendant les émeutes du pain au Maroc, qui ressort, 30 ans plus tard, en plein printemps arabe. Une équipe de télévision publique, qui réalise un reportage sur les mouvements sociaux au Maroc, décide de le suivre dans la recherche de son passé… [Un univers filmique fort pour un portrait du Maroc contemporain et de ses casseroles, hors des sentiers battus…]
Ô HEUREUX JOURS ! Dominique Cabrera France, 2013, documentaire, 93′ •Synopsis Il y a dix ans mon frère Bernard qui vit à Boston s’est remarié, on est tous allés au mariage, c’était comme si on était à nouveau petits, les quatre enfants avec papa et maman. J’avais apporté une caméra pour filmer le mariage, je me suis retrouvée à filmer notre famille jusqu’à aujourd’hui… [En questionnant sans relâche la généalogie singulière de son identité, la cinéaste réussit à interroger la nôtre ; en tentant de compenser sa perte, elle s’évertue à combler les nôtres.]
SWANDOWN Andrew Kötting Angleterre, 2013, documentaire, 94′ •Avec Andrew Kötting, Iain Sinclair, Stewart Lee, Alan Moore •Distribution E.D. Distribution •Synopsis Swandown relate l’équipée humoristique de deux Anglais parcourant pendant 4 semaines plus de 230 km sur un pédalo en forme de cygne. En route, ils font la connaissance de riverains du canal et prêtent une oreille attentive aux échos ambiants de la culture historique, littéraire et politique britannique. [L’art non-sensique anglais dans toute sa splendeur, poésie et pas seulement celle de l’absurde, épopée mythologique et puissance narrative des petits riens du fil de l’eau, Beckett, Homère, Debord, les bretelles rouges du charpentier de navire…]
THE STRANGE LITTLE CAT Ramon Zürcher Allemagne, 2013, fiction, 72′ / 1er long métrage Première française •Avec Jenny Schily, Anjorka Strechel, Mia Kasalo, Luk Pfaff, Armin Marewski •Synopsis Une famille se retrouve dans un appartement berlinois. Derrière l’apparence d’une journée partagée, chaque membre est enclos dans son imaginaire… Conçu dans un atelier dirigé par Béla Tarr, le film est librement inspiré des Métamorphoses de Kafka. [Des lieux filmés comme le cadre de scènes subtilement surréalistes où s’agitent dans un ballet chorégraphié les membres d’une famille dont chaque membre, derrière l’apparence d’une journée partagée, est enclos dans son imaginaire et ses obsessions … On pense à Resnais dans cette proposition de donner à voir l’inconscient sous le manifeste.]
WAJMA Barmak Akram France /Afghanistan, 2013, fiction, 85′ / 2e long métrage Première française •Avec Wajma Bahar, Hadji Gul, Mustafa Habibi, Breshna Bahar •Synopsis A Kaboul, Mustafa séduit la jolie étudiante Wajma. Les deux débutent une relation clandestine : ils sont espiègles et passionnés, mais aussi prudents face aux règles de la société qu’ils enfreignent… [Un drame poignant qui interroge avec beaucoup de justesse le passage difficile à la modernité d’une société patriarcale…] ____________________________
Après avoir célébré 20 ans d’indépendance par des programmations spéciales, notamment à la Cinémathèque française, au Forum des Images et au Festival du Réel, mais aussi à Istanbul, Buenos Aires ou New York, l’ACID (Association du Cinéma Indépendant pour sa Diffusion) présentera à nouveau 9 films cette année à Cannes. Du 16 au 25 mai, ces longs métrages, documentaires ou de fiction, productions indépendantes françaises ou internationales, avec ou sans distributeur en France, seront projetés en présence des équipes des films et de leurs parrains de l’association, lors de séances ouvertes à tous les publics. L’ACID a sa propre programmation au Festival International du Film de Cannes depuis 1993, qui repose sur le coup de cœur des cinéastes. En 20 ans, les cinéastes de l’association ont fait découvrir de nombreux auteurs en s’engageant sur plus de 450 films, dont près de 200 montrés à Cannes. Parmi ceux-ci, beaucoup de premiers films : ceux, entre autres, de Serge Bozon, Lucas Belvaux, Alain Gomis, Claire Simon, Djinn Carrénard, Pierre Schoeller, Vincent Dieutre, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, Rachid Djaïdani, Nicolás Pereda, Ursula Meier, Avi Mograbi, Yolande Moreau et Gilles Porte… Soucieuse du devenir des films après Cannes, l’ACID les propose à d’autres festivals ainsi qu’à des distributeurs et les accompagne à leur sortie auprès de ses 300 salles partenaires. L’ACID, c’est aussi depuis 20 ans nombre de textes politiques et de propositions pour améliorer la diffusion des œuvres, de même que de nombreuses actions en direction des publics : animation d’un réseau de spectateurs relais, édition de documents pédagogiques, organisation de projections scolaires… La programmation ACID – CANNES 2013 sera reprise du 27 au 29 septembre 2013 au Nouveau Latina à Paris et dans une trentaine de salles en Ile-de-France et en régions.
ACID
www.lacid.org

Articles liés à celui-ci:

Share

About Author

Sandra Mézière

Blogueuse et romancière. Passionnée, avant tout. Surtout de cinéma et d'écriture. Diplômée en droit, sciences politiques, médiation culturelle (mémoire sur le cinéma avec mention TB) et d'un Master 2 professionnel de cinéma. 15 fois membre de jurys de festivals de cinéma (dont 10 sur concours d'écriture). 21 ans de pérégrinations festivalières. Blogueuse depuis 13 ans. Je me consacre aujourd'hui à ma passion, viscérale, pour le cinéma et l'écriture par l'écriture de 7 blogs/sites que j'ai créés ( Inthemoodforfilmfestivals.com, Inthemoodforcinema.com, Inthemoodfordeauville.com, Inthemoodforcannes.com, Inthemoodforhotelsdeluxe.com, Inthemoodforluxe.com... ), de romans, de scénarii et de nouvelles. en avril 2016, a été publié mon premier roman au cœur des festivals de cinéma, aux Editions du 38: "L'amor dans l'âme". Pour en savoir plus sur mon parcours, mes projets, les objectifs de ce site, rendez-vous sur cette page : http://inthemoodforfilmfestivals.com/about/ et pour la couverture presse sur celle-ci : http://inthemoodforfilmfestivals.com/dans-les-medias/ . Je travaille aussi ponctuellement pour d'autres médias (Clap, Journal de l'ENA, As you like magazine etc) et je cherche également toujours à partager ma passion sur d'autres médias. Pour toute demande (presse, contact etc) vous pouvez me contacter à : inthemoodforfilmfestivals@gmail.com ou via twitter (@moodforcinema, mon compte principal: 5200 abonnés ). Vous pouvez aussi me suivre sur instagram (@sandra_meziere).

(0) Readers Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *